Donner la sucette au bébé, oui, ou non ? Que choisir face aux avantages et inconvénients de ce « remède miracle » aux petits maux du nourrisson ?

La sucette, ce « remède »…

Le nourrisson éprouve un besoin naturel de téter, il faut donc répondre à son besoin de succion par différents moyens. La sucette permet entre autre d’apaiser le nourrisson, de lui enlever toute source de stress, de calmer ses gros chagrins ou de soulager ses douleurs, parfois. Après la tétée, le nourrisson a souvent tendance à s’endormir ou somnoler, la sucette permet donc de favoriser un endormissement simple et naturel, tout en garantissant une bonne nuit de sommeil.

Contrairement au pouce, vous pouvez contrôler l’usage de la sucette. De plus, si son utilisation est bien encadrée, elle ne déforme pas le palais à la longue, puisque la sucette présente des formes évolutives en fonction de l’âge de votre bébé. Elles suivent les contours buccaux sans les déformer, mais une fois encore, nous vous rappelons si l’utilisation n’est pas modérée, il y a des risques de déformations.

Privilégiez plusieurs tétines plutôt qu’un système d’attache qui pourrait être dangereux pour le bébé. Le fil lui fait encourir un risque de strangulation, nous préconisons donc de disposer ici et là dans la maison, dans la voiture ou dans son des sucettes qu’il pourra retrouver facilement. Attention à les nettoyer régulièrement !

…Dont il ne faut pas trop abuser !

Elle est souvent source de transport d’impuretés, voilà pourquoi il faut veiller à la nettoyer le plus souvent possible, car bébé la fera certainement beaucoup tomber !

Bébé peut aussi tomber « accro » de la sucette. Il peut se mettre à pleurer la nuit s’il la perd, ou se mettre en colère la journée s’il la réclame trop souvent. Il faut donc veiller à ne pas trop lui donner pour qu’il ne ressente pas de « dépendance » à la sucette. Privilégiez donc de lui donner la sucette dans des cas précis, et non comme « remède miracle » à chaque colère.

Trop lui donner la sucette peut aussi engendrer par la suite des problèmes de prononciation, dans les cas les plus extrêmes. Pour les mamans dont le choix est d’allaiter leur enfant, si vous lui donnez dès ses premiers jours, vos chances de réussir le processus seront compromises ! Car si bébé tête plus la sucette que le sein de sa mère, il est fort probable que la production de lait ne se fasse pas correctement.
Contrôler l’utilisation de la sucette est un élément clé. Elle est nécessaire mais n’est pas indispensable à tout moment de la journée ! Il faut veiller à ce que bébé ne ressente pas de « dépendance » à la sucette pour arriver à se calmer seul, ou à s’endormir seul. Veillez aussi à choisir la bonne sucette adaptée à sa bouche, pour ne pas déformer son palais. Découvrez sur Naturabébé nos sucettes naturelles qui conviendront parfaitement à votre enfant. Mais veillez à ne pas trop en abuser !

La sucette : quels avantages, quels inconvénients ?, 10.0 out of 10 based on 1 rating