Le co-dodo fait un retour en force ces derniers temps. Le principe est simple, il s’agit de dormir avec son enfant dans le lit parental pour favoriser l’allaitement, pour une plus grande proximité, etc. Le débat fait rage et divise les professionnels de santé, particulièrement en France: maléfique pour certains, bénéfique pour d’autres. En effet, le co-dodo présente autant d’avantages que d’inconvénients.

Les avantages selon certains parents et professionnels de santé

Certains l’ont adopté pour favoriser l’allaitement. Ainsi, les mères n’auront plus à se lever cinq ou six fois par nuit pour aller allaiter leur bébé. Mais ce n’est pas tout, il favorise aussi la proximité avec les parents, diminuant ainsi l’angoisse du bébé. Il lui permettra également de s’habituer à l’odeur, la respiration et la voix de sa maman et de son papa. Ceci aurait pour conséquence de renforcer le lien parents et bébé.

La sécurité du bébé, car il est constamment sous surveillance parentale, et le sommeil du bébé, qui serait de meilleure qualité, seront d’autres avantages liés au co-dodo. Vous verrez également votre loyer baisser, car donner sa propre chambre à un bébé n’est pas toujours possible, particulièrement dans les grandes villes où les loyers sont chers. En adoptant le co-dodo, vous occuperez moins de chambres, ce qui représente un espace en moins à chauffer, et à payer.

Les inconvénients du co-dodo

Les principaux risques sont l’étouffement de l’enfant par l’un des conjoints, l’hyperthermie si l’enfant est trop couvert et les risques de tabagisme passif si l’un ou les parents fument. Le manque d’intimité est aussi un des grands problèmes souvent rencontrés: le bébé peut en effet causer des problèmes au sein du couple. Enfin, le sevrage sera difficile, car le départ du lit parental peut se révéler pénible.

Voici quelques mises en garde si vous comptez adoptez le co-dodo :

  • Veillez à le faire dormir sur le dos
  • Ne le recouvrez pas avec une couette
  • Assurez-vous que le bébé ne puisse pas se retrouver coincé.
  • Procurez vous, si vous le pouvez, un berceau qui favorise le co-dodo.

Ce sont donc les avantages et les inconvénients de ce système. L’important est de veiller au bien-être de l’enfant.

Le co-dodo, avantages et inconvénients, 9.0 out of 10 based on 1 rating